Une fois de plus, la population était au rendez-vous de ce moment incontournable de la vie communale. 

Quelques photos :

Voici quelques temps forts de l’intervention de Jacques Reix, maire de la commune. En préambule il n’a pas manqué d’évoquer le mouvement citoyen des « gilets jaunes », sorte de « jacquerie » des temps modernes selon lui : « On sait très bien que les causes viennent de très loin : Souvenez-vous de la fracture sociale de 1995 ! A chaque période électorale, elles sont apparues et puis ont les a oubliées une fois les élections passées. On peut comprendre alors les mouvements de colère qui s’expriment. Mais on ne peut que déplorer l’infiltration dans ces mêmes mouvements, de groupes factieux et de casseurs qui se livrent, avec sauvagerie, à des actes de saccages et de pillages, s’en prenant même aux symboles de la République ».

L’heure est maintenant à la concertation dans le cadre du grand débat national qui sera organisé dans les semaines à venir dans chaque commune de France, par l’intermédiaire des maires. « Nous attendons la feuille de route, mais nous avons besoin de clarté sur les modalités d’organisation ».

FINANCES
L’année 2018 fut le retour à la stabilité pour les dotations de l’Etat. Le compte administratif sera présenté au conseil municipal le 24 janvier. Il présente un excédent global de recettes d’un montant de 148 000 €. Les dépenses de fonctionnement sont restées stables. Elles étaient de 1 666 000 € en 2014, elles sont de 1 659 000 € en 2018, soit une diminution de 7000€, ce qui témoigne de la rigueur de gestion de l’équipe municipale.
Autres chiffres intéressants : l’endettement de la commune a diminué de 100 000 € entre 2017 et 2018. Au total, la dette a reculé de 400 000 euros sur les dix dernières années.
Enfin, et c’est sûrement la meilleure nouvelle: les impôts décidés par la commune et qui n’avaient pas augmentés en 2018, n’augmenteront pas cette année encore.

URBANISME
Dans le cadre de la révision du Plan local d’Urbanisme intercommunal du Pays Foyen, et afin d’être en cohérence avec les orientations du ScoT du Libournais, les élus de Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt ont été contraints de supprimer un espace de 4 ha, dédié à un projet d’urbanisation future. « Voilà chers administrés, un exemple caractéristique des difficultés auxquelles les élus locaux sont confrontés. Ce que je tenais à souligner également, c’est que la loi du 7 août 2015, dit loi Notre, portant sur la nouvelle organisation territoriale de la République, a densifié le nombre de normes en matière d’urbanisme, sans que le maire sache toujours comment avancer pour développer son territoire ».

TRAVAUX PUBLICS
Les travaux de réfection des réseaux d’eaux pluviales et de protection contre les inondations dans les secteurs les plus vulnérables de la commune, notamment rue
Jules Ferry (secteur de l’école et de la crèche), ont été réalisés pour un montant de 110 000 €.

Le programme 2018 de travaux de voirie, pour un coût total également de 110 000 €, a concerné principalement la plaine et aura permis de réaliser le revêtement :
– Chemin des bouviers longeant la Dordogne entre le Sablat et le Ruisseau ouvert, un secteur particulièrement apprécié des promeneurs,
– Route du Sablat,
– Route des Grands Champs.
– Route de Calabre.
– Rue des Sables, route de la Noyeraie, route du Pré des Doux.
– Rue Jules Ferry, suite aux travaux sur le réseau d’eau pluviale.

Le dossier pour la rénovation du groupe scolaire vient d’être finalisé et les financements assurés par l’Etat dans le cadre de la D.E.T.R et par le département. Les travaux seront réalisés au cours des vacances scolaires de Pâques et celles de l’été 2019.

Quant au renforcement de la sécurité dans le secteur du groupe scolaire (clôture aux normes, visiophones et installation de deux caméras supplémentaires de vidéo-protection), l’aide financière de l’Etat vient d’être confirmée et les aménagements pourront débuter prochainement.

ESPACES VERTS ET FLEURISSEMENT
Pour la quatrième année, le jury départemental des « Villes et Villages Fleuris », vient d’attribuer à la commune le 1er prix des collectivités de 1000 à 5000 habitants

Après l’enherbement des cimetières de La Rouquette et de Ponchapt, c’est celui de Port-Sainte-Foy qui cette année a été végétalisé. Les effets seront vraiment visibles au printemps prochain. La commission de l’environnement est également chargée de la restructuration du cimetière avec un programme de réhabilitation paysagère.

Il en sera de même pour le parc naturel situé le long de la rue Charles Sinsout où sera aménagé un espace arboré et un cheminement doux pour en faire le « poumon vert » du centre urbain, en privilégiant cependant, un espace pour d’éventuels grands évènements.

VIE ASSOCIATIVE
Le tissu associatif Port-Foyen et Ponchaptois est extrêmement dynamique et rejaillit indéniablement sur l’image et la notoriété de notre commune. Au nom de la municipalité, le maire a chaleureusement remercié tous les responsables et bénévoles des 50 associations qui œuvrent dans le domaine sportif, culturel, festif et de loisir, social ou humanitaire.

La cérémonie s’est achevée sur une rétrospective en images de la trentaine de spectacles et animations qui se sont déroulés dans la commune au cours de l’année 2018.