Né à Port-Sainte-Foy le 19 avril 1931, Claude Guignard, ancien charpentier-menuisier, est élu municipal pour la première fois en 1971, sur la liste conduite par M. Elie Philit. En 1976, il devient adjoint au maire, avec la compétence bien naturelle de la gestion des bâtiments communaux. La mairie, le conseil municipal, deviennent alors une deuxième famille, toujours disposé à intervenir là où il distingue un besoin, une nécessité. Il participe à l’élaboration des grands chantiers communaux et aux animations dédiées à la jeunesse et aux sports.

C’est en doyen, qu’en 2008 il décide de se retirer de la vie publique, après 37 années de bons et loyaux services, un record de longévité pour un élu local dans notre commune, et c’est tout naturellement qu’il se voit décerner par le Préfet de la Dordogne, la Médaille d’Or des Collectivités territoriales.

Mais Claude Guignard était aussi un grand sportif. C’est dans la catégorie « junior », qu’il obtient, sous les couleurs du Stade Foyen Athlétisme, un titre de champion de la Côte d’Argent de 100 mètres. Ses qualités de sprinter le conduisent naturellement à pratiquer le rugby sous les couleurs de Sainte-Foy XIII. Au cours de la saison 1950-1951, il obtient avec son équipe, le titre de Champion de France d’Excellence contre l’équipe de Lyon XIII. Ce qui est une grande performance pour l’époque.

En 1958, lorsque Sainte-Foy XIII disparaît, il signe sous les couleurs rouge et noire du Stade Foyen, où l’on retrouve des noms comme Décombe, Boussac, Cordilin, Besse, Vergnaud, Morvan, Castan, et autres joueurs de talent. Certains se souviennent encore des débordements fougueux de l’ailier Claude Guignard, sous les applaudissements de la foule du stade de Mourennes ! A cette époque, il affronte des équipes qui ont pour noms: Millau, Figeac, Rodez, Gaillac, Orléans, Langon, Libourne, l’éternel rival régional. Puis, en fin de carrière, il entraîne encore durant plusieurs années, et avec beaucoup de charisme, les juniors du Stade Foyen, un bel exemple pour la jeunesse.

Claude Guignard est aussi impliqué dans la vie associative de notre commune : fêtes locales, kermesses, jeux pour les enfants, concours de boules et autres manifestations festives. Tous ceux qui l’ont côtoyé, ont apprécié son amitié et sa générosité de cœur.

A ses enfants, petits-enfants, arrières petits-enfants, à sa famille, nous adressons nos sincères condoléances.