accident_train_2016_ban

Jacques Reix, maire de Port-sainte-Foy, Dany Sampey et Thierry Auroy-Peytout représentant la S.N.C.F, déposent une gerbe à la stèle du souvenir en présence des familles des victimes. Photo Joël Laborde.

Il était 11 h 50 le lundi 8 septembre 1997, lorsque l’autorail de Bordeaux à Sarlat transportant 95 personnes s’engagea sur le passage à niveau et percuta un camion tractant une citerne de 30 000 litres d’hydrocarbure. Le chargement explosa. La fumée envahit l’intérieur du premier wagon et les flammes atteignirent les passagers proches de la cabine du conducteur. Le train s’immobilisa sur la voie à 200 mètres du point d’impact laissant derrière lui une longue traînée de flammes cependant que le camion s’en allait percuter et incendier la maisonnette de l’ancien garde-barrière. Des passagers réussirent à s’évacuer des wagons en brisant des vitres. Malheureusement, onze voyageurs et le conducteur du train périrent dans cet accident. Deux autres passagers succombèrent des suites de leurs blessures et plusieurs dizaines d’entre eux ainsi que le conducteur du camion furent blessés gravement.

Chaque année, à la date anniversaire, les familles des victimes, les cheminots, le maire et les élus municipaux se retrouvent autour de la stèle pour le dépôt d’une gerbe et une minute de silence à la mémoire des victimes de ce tragique accident.