Jacques REIX, maire de Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt

Madame, Monsieur,

L’exercice comptable 2011 se solde par un excédent global de clôture de 336 375 € pour le budget principal et 114 053 € pour le budget annexe assainissement. Ce bon résultat financier est le fruit d’une politique volontariste menée depuis quatre ans pour maîtriser les dépenses de fonctionnement, réduire l’endettement tout en stabilisant la fiscalité directe locale. Ces excédents seront affectés au budget 2012 et permettront d’autofinancer une part non négligeable des futurs travaux d’investissements.

Annoncé depuis plusieurs années, le déplacement de l’enseigne Leclerc dans la zone des Bouchets à Pineuilh est désormais une réalité. Cette grande surface avec ses commerces satellites définit un nouveau pôle commercial de grande envergure pour le Pays Foyen. Sur notre commune, après quelques semaines d’observation, le commerce local n’a pas été affecté. Bien au contraire, la zone de Mézières enregistre un regain d’activité jamais connu auparavant. Une preuve que ce pôle d’activités, réalisé dans les années 80, joue pleinement son rôle de commerce de proximité aux abords immédiats de la bastide de Sainte-Foy et de son faubourg historique de Port-Sainte-Foy. Bien inséré à proximité d’un espace vert de grande qualité (ancien parc du château), à proximité immédiate du collège, du stade et des berges de la Dordogne, Mézières conforte sa position majeure dans l’agglomération foyenne. Nous sommes en effet, à un moment où le centre ville se réinvente de part et d’autre de la rivière. Quant à l’avenue de Bordeaux, à partir du pont routier des 4 Ormeaux, elle sera maintenue, voire consolidée dans sa vocation de zone d’activités.

Voilà les objectifs que se sont fixés vos élus communautaires dans le cadre du Plan Local d’Urbanisme Intercommunal (P.L.U.I.) élaboré par la Communauté de Communes du Pays Foyen.

Le premier volet de ce nouveau document d’urbanisme réside dans le Projet d’Aménagement et de Développement Durable (P.A.D.D.) qui tient compte obligatoirement du dispositif des récentes lois du Grenelle de l’Environnement et des contraintes du Programme Local de l’Habitat (P.L.H.) adopté par la C.D.C. Ce projet sera présenté au public salle Jacques Prévert le 28 mars à 20 h 30.

Face aux nouveaux défis, il nous faut agir plutôt que subir !

Jacques REIX