La future rue Simone Veil, actuelle rue Eugène Tricoche

Lors de sa dernière réunion d’été, le conseil municipal a entériné plusieurs décisions :

Tout d’abord sur proposition de M. le Maire, l’espace public communément appelé place de l’église, mais qui n’a jamais eu de dénomination officielle, l’assemblée municipale s’est prononcée pour la dénomination de « PLACE DE L’ABBÉ PIERRE », en hommage à l’ancien Résistant et député de la République, fondateur du mouvement Emmaüs. Quant à la rue Eugène Tricoche qui passe devant la mairie, elle prendra le nom de « RUE SIMONE VEIL » en hommage à l’ancienne ministre de la République, première présidente de l’assemblée européenne élue au suffrage universel, membre de l’Académie française, mais qui fut aussi déportée à Auschwitz à l’âge de 16 ans. M. le Maire fait remarquer qu’en France, trop peu de rues portent le nom de personnalités féminines. Il précise également que la plaque portera la mention « ancienne rue Eugène Tricoche ».

Garderie scolaire : Dès la rentrée de septembre et pour une période test jusqu’aux vacances de Noël, elle sera rallongée d’une demi-heure. Le coût forfaitaire sera de 1€ de 16 heures à 18h30.

Pénalités de retard : En cas de non paiement des services périscolaires (restaurant, garderie et transport), une pénalité de 5€ sera appliquée par semaine complète après l’envoi de la lettre de relance si aucune régularisation n’intervient.

Régie de recettes : Désormais le paiement du service des encombrants et déchets verts pourra se faire via la régie de recettes fonctionnant au secrétariat de la mairie. Il est rappelé que ce service est strictement réservé aux personnes qui ne disposent pas, elles-mêmes ou dans leur entourage, de la possibilité d’apporter les encombrants à la déchetterie.

Locations diverses : L’association Savate Multi-boxes pourra utiliser la salle Jacques Prévert au tarif de 192 € par bimestre pour trois heures par semaine. De la même manière, l’association Studio des Arts pourra utiliser la salle Louis Aragon, trois heures par semaine pour 192 € par bimestre pour donner des cours de danse. Enfin, le club de rugby du Stade Foyen, privé momentanément de club-house, pourra utiliser chaque vendredi soir, et seulement pendant la période hivernale, la base de loisirs de Cléret pour 100 € par mois, sous réserve impérative que le club gère les ordures ménagères.

 

Plusieurs autres questions ont été abordées : avancement de grades dans les services techniques, convention de maîtrise d’œuvre dans le cadre des travaux de mise en accessibilité des bâtiments publics, changement d’affectation de crédits budgétaires (23000 €) en prévision d’un programme de travaux au groupe scolaire en 2018.

Enfin, le conseil municipal a accepté la donation par la Congrégation religieuse Sainte-Marthe de la partie de l’ancien chemin de halage situé devant l’EPHAD Saint-Joseph pour l’euro symbolique.