Une fois de plus, la population était au rendez-vous de ce moment incontournable de la vie communale. 

Quelques photos :

Une fois de plus, le public était nombreux à ce rendez-vous incontournable de la vie communale.

Pour respecter la réglementation qui prévaut en cette période préélectorale, Jacques Reix, Maire de la commune, a présenté uniquement le bilan de l’année 2019 dont voici les grands thèmes :     

FINANCES

Le résultat financier de l’exercice comptable de 2019 se révèle très positif : les dépenses de fonctionnement ont encore baissé de 71 323 € par rapport à l’année précédente, soit 4,28 %, chiffre le plus bas de toute la décennie. Le résultat global de clôture, toutes dépenses confondues (fonctionnement et investissement), présente un excédent de recettes de 137 410 €, en sachant que les travaux d’investissement ont été réalisés pour la somme totale de 505 850 €.  Quant à la dette communale, elle a diminué de 440 000€ sur l’ensemble de la mandature.

TRAVAUX AUX ECOLES

C’est dans des salles de classes entièrement rénovées et embellies que près de 200 écoliers ont fait leur rentrée le 2 septembre. Au cours de ces mois d’été, priorité a été donnée aux travaux de mise aux normes de sécurité, d’accessibilité, d’isolation et d’économies d’énergie de l’ensemble des bâtiments du groupe scolaire, maternelle et élémentaire. Ces travaux qui ont nécessité une enveloppe financière d’un montant de 177 000 € ont été subventionnés à hauteur de 20% par l’Etat et 20% par le Département. Pour répondre à la demande du Ministère de l’Education Nationale d’ouvrir une salle de classe supplémentaire pour le dédoublement des élèves du Cours élémentaire 1, la commune a assuré la restauration d’une ancienne salle pour un coût de 13 000 €. Enfin, les abords de l’école ont été sécurisés : construction et mise aux normes règlementaires d’une nouvelle clôture avec portails dotés de visiophones, installation de deux caméras supplémentaires de vidéo protection pour un coût total de 35 200 €, subventionnés à 25% par l’Etat.

TRAVAUX PUBLICS

Les premiers mois d’automne ont été propices à un important programme de travaux de réfection du réseau routier pour un coût global de 250 000 €.

Ces travaux ont concerné les routes de Dauzan et du Poumeau, la route de Golse à Monfaucon pour le secteur de Ponchapt, la réfection en enrobé à chaud de la rue Emile Penisson, de la rue Charles Sinsout, de l’avenue de Mézières à hauteur du collège Elie Faure, ainsi que du revêtement des impasses du Rieu-Vert et de la batellerie en face du stade de Mézières.

Pour l’entretien des bords de routes qui représente 80 km, la commune a fait l’acquisition d’une nouvelle banqueteuse épareuse pour un coût de 13 000 €.

Côté infrastructures collectives, cette fin d’année a vu la réalisation des travaux de réfection du réseau d’adduction d’eau et d’assainissement collectif du secteur de la Résidence des Tabacs (l’eau par le Syndicat des eaux, et l’assainissement par la Communauté de Communes).

 Concernant l’éclairage public, tous les luminaires boules ont été remplacés par des appareils moins énergétivore, travaux subventionnés à 30 % par le Syndicat Départemental d’Energie. Quant à l’extension de l’éclairage public rue du Moulin, rue des peupliers, rue des Fleurs et chemin du Luc, les travaux débuteront le 1er février.

 Propriétaire de l’immeuble abritant le bar-restaurant, la commune a fait réaliser le ravalement des façades. A la suite d’une procédure judiciaire, ce commerce sera ouvert à nouveau au début du printemps.

ENVIRONNEMENT

Pour son action en faveur du développement durable, la commune a été lauréate à plusieurs reprises du concours départemental des villes et villages fleuris (catégorie 2000 à 5000 habitants) : espaces verts, fleurissement, création de massifs, engagement zéro produits phytosanitaires, action en faveur de la biodiversité (faune et flore), sauvegarde du moulin de la et de plusieurs éléments du patrimoine rural. Cette année 2019, elle vient de se voir décerner par le jury départemental, le prix spécial pour la mise en place de « maillages et de circulations douces ». La commune est également proposée à la prochaine visite du jury régional pour l’obtention de la « 1ère fleur », un label venant récompenser un travail de fond mené par les élus et les agents communaux impliqués dans cette action.

VIE ASSOCIATIVE

Le tissu associatif Port-Foyen et Ponchaptois est extrêmement dynamique et rejaillit indéniablement sur l’image et la notoriété de la collectivité. Au nom de la municipalité, le maire a chaleureusement remercié tous les responsables et bénévoles des 50 associations qui œuvrent dans le domaine sportif, culturel, festif et de loisir, social ou humanitaire et c’est sur une rétrospective en images que c’est achevée cette traditionnelle cérémonie.