Depuis la rentrée scolaire de septembre 2012 c’est le Conseil Général de la Dordogne qui organise directement les tournées de ramassage scolaire sur la Commune.

départ du car scolaire vers l’Afrique !

En effet, après plus de dix ans de bons et loyaux services notre car scolaire devenait inadapté et pour continuer d’assurer nous-mêmes le ramassage il aurait été indispensable d’acheter un nouveau car scolaire.
Le Conseil municipal a préféré déléguer le service au Conseil Général qui, à l’issu d’un appel d’offres, a confié la tâche à une entreprise de Creysse.
Il restait à vendre le car communal. Cela vient de se réaliser fin octobre après avoir passé une petite annonce sur un site internet.
Ce qui est étonnant dans cette histoire c’est que notre car scolaire est racheté par une école primaire du Burkina-Fasso pour continuer son service là-bas. C’est un agent fonctionnaire dans un tribunal en région parisienne qui a servi d’intermédiaire, étant originaire de ce pays.
Après être venu en voiture depuis Paris pour voir le car (motivé !) nous avons rapidement fait affaire. C’est ensuite un cousin qui est descendu en train, un jour de grève (…), pour conduire le véhicule en banlieue nord de la capitale (il faut un permis spécial pour le conduire).
A noter que Madame la directrice de l’école primaire a fourni nombre de livres, cahier d’exercices et autres dictionnaires réformés qui, avec quelques tables et chaises adaptées, ont rempli le car scolaire. Un petit bonus pour l’école burkinabée.
Soulignons aussi la gentillesse et la bonne humeur de nos deux interlocuteurs qui n’ont pas ménagé leurs efforts pour acquérir et récupérer notre car scolaire. Ils ont promis de nous tenir informés des suites de cette affaire.
C’est donc le départ d’un long périple qui passera par Ouagadougou, capitale du Burkina-Faso (anciennement Haute-Volta, pays francophone). Prochaine étape : le bateau, début décembre. Nous en reparlerons…