PORT-SAINTE-FOY-ET-PONCHAPT

Bernard TREVISAN nous a quittés

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris la disparition de Bernard Trevisan qui luttait depuis de longs mois contre une cruelle maladie. Mais Bernard n’a pas réussi à gagner cet ultime combat. Il laissera dans son sillon, le souvenir d’un homme bon et généreux.

  Né à Port-Sainte-Foy le 30 janvier 1941, il a passé son enfance dans la ferme du château de Mézières, près de l’ancien hippodrome, un lieu chargé d’histoire et d’animation qu’il aimait évoquer avec une certaine nostalgie.

 Dans sa jeunesse, il s’engagea dans la vie associative en participant activement au Comité des fêtes du printemps, un mouvement dédié aux œuvres scolaires et sociales de la commune. Puis à l’âge de 20 ans, il est parti en Algérie servir son pays.

Il a ensuite consacré une partie de sa vie, de son temps et de son énergie au service de sa chère paroisse. Servir, être utile, aider son prochain, c’était sa vocation.

Ses qualités humaines l’avaient tout naturellement conduit à participer, depuis quelques années, aux commissions municipales, notamment au sein du Centre Communal d’Action Sociale et à l’Office Municipal d’Animation Culturelle.

 C’était un ami fidèle, unanimement apprécié pour sa bienveillance naturelle, par sa bonne humeur qui ne le quittait jamais. Il était comme un grand frère, expérimenté et lucide dans ses conseils, toujours serein et apaisant, un homme de conviction au service de tous.

A son épouse, ses enfants, petits-enfants, nous transmettons nos sincères condoléances.