Port-Foyens et Ponchaptois,

A l’occasion de cette nouvelle année, je vous adresse, avec l’ensemble de l’équipe municipale, mes vœux les plus sincères. Que 2019 soit pour chacun d’entre vous, vos familles et vos proches, source de bonheur, de joie, de prospérité et de bonne santé pour en profiter pleinement dans la sérénité et l’espérance. Que notre pays retrouve l’apaisement.

2018 fut marquée par des moments tragiques. Nos pensées vont vers les victimes des inondations des départements de l’Aude et du Var. En ces circonstances dramatiques, j’ai une pensée particulière pour mon collègue Maire de Trèbes, cette commune à nouveau si durement touchée dans cette catastrophe naturelle, après avoir subi la folie terroriste il y a quelques mois. Le terrorisme : Il a aussi frappé début décembre à Strasbourg, en plein cœur du marché de Noël. C’est avec une profonde émotion, que nous nous associons au deuil des familles et à la souffrance des blessés. Saluons une nouvelle fois, le courage et l’efficacité de nos forces de police et de gendarmerie.

Sur le plan social, comment ne pas évoquer le mouvement citoyen des « gilets jaunes », sorte de « jacquerie » des temps modernes, cristallisant un malaise que les gouvernants successifs, il faut bien le dire, n’ont jamais réussi à juguler au cours des trente dernières années, faisant rejaillir dans l’actualité la question de la fracture sociale de 1995. Elle se résume en deux mots : précarité, désespérance. On ne peut que déplorer l’infiltration dans ce mouvement, de groupes factieux et de casseurs qui se sont livrés, avec sauvagerie, à des actes de saccages et de pillages. Les dégâts collatéraux sont d’une extrême gravité, sans compter les conséquences pour l’activité commerciale pendant la période des fêtes de fin d’année. Ceux qui incitent à la haine et légitiment de telles violences, sont indignes des valeurs de notre République.

L’heure est maintenant à la concertation dans le cadre d’un grand débat national.

* * *

Depuis l’annonce par l’Agence France Presse, l’été dernier, d’une exceptionnelle vague de démissions chez les maires de France, le phénomène n’a cessé d’être relayé par de nombreux médias. Il est vrai que les responsabilités liées à l’exercice des mandats locaux n’ont cessé d’augmenter, tandis que la décentralisation a généré une inflation de textes, de plus en plus techniques. L’intercommunalité, souvent incomprise par nos administrés, a aussi découragé certains élus locaux qui, pourtant, ne comptent par leur temps et leur engagement. Dans un monde de plus en plus numérisé, éloignant les administrés des structures publiques de proximité, il est pourtant indispensable de conserver l’autonomie locale. La commune, le Maire et ses équipes restent les garants du pacte républicain.

* * *

Cette année 2018 fut le retour à la stabilité pour les dotations de l’Etat. Comme vous le savez, entre 2014 et 2017 les collectivités locales ont dû encaisser le choc brutal de la baisse de ces dotations, alors qu’elles avaient progressé de 50% lors de la décennie précédente. Mais nos communes, avec beaucoup de difficultés, ont su maîtriser leurs dépenses de fonctionnement et étaler leurs investissements pour s’adapter à ce contexte très contraignant. Une fois n’est pas coutume, la Cour des Comptes a adressé un satisfecit aux collectivités locales pour leur effort sans précédent. Souhaitons, là encore, que la situation demeure pérenne ! Pour notre commune, les taux de la fiscalité n’ont pas augmenté en 2018, et je proposerai au Conseil Municipal la stabilité pour 2019.

Le dossier pour la rénovation du groupe scolaire vient d’être finalisé et les financements assurés par l’Etat et le Conseil départemental. Les travaux seront réalisés au cours des vacances scolaires de Pâques et celles de l’été 2019. Quant au renforcement de la sécurité dans le secteur du groupe scolaire (clôture aux normes, visiophones et installation de deux caméras supplémentaires de vidéo-protection), l’aide financière de l’Etat a été validée et les aménagements pourront débuter prochainement.

Les activités périscolaires mises en place à la rentrée scolaire par la CdC, dans le cadre du retour à la semaine de 4 jours, donnent entière satisfaction. Rappelons qu’à la place des anciennes garderies, des activités ludiques, culturelles, sportives, ou encore d’accompagnement scolaire sont dispensées par des agents qualifiés. Concernant la vie scolaire, une classe de dédoublement a été créée pour les enfants du préparatoire et il est envisagé qu’une deuxième classe soit ouverte à la rentrée 2019 pour les élèves du Cours élémentaire 1, ce qui serait une excellente nouvelle pour notre école. La commune assurera la partie logistique liée à ces créations.

Le Comité départemental des Villes et Villages fleuris vient de décerner une nouvelle fois à notre commune, le 1er prix de la catégorie des collectivités de 1000 à 5000 habitants, récompensant ainsi l’effort permanent de la commission municipale de l’environnement et des agents des services techniques pour assurer la qualité de vie des habitants, la préservation de l’environnement et l’attrait touristique de notre commune.

Le centième anniversaire de la fin de la Grande Guerre a été commémoré avec solennité et nous avons apprécié la présence des nombreux enfants de l’école qui ont participé aux cérémonies. Ils ont notamment cité, avec émotion, les 47 noms de nos Morts pour la France (37 à Port-Sainte-Foy et 10 à Ponchapt), puis chanté l’hymne national. La mémoire de la Grande Guerre et le souvenir de ses soldats nous enjoint à toujours raviver la flamme des valeurs qui animent la France depuis des siècles. Mais la mémoire n’empêche rien si on ne lui donne pas aussi un contenu pour éclairer le futur. Résister face à tout ce qui menace de fracturer la République, tel est l’enseignement que nous devons transmettre. Car oui, aujourd’hui encore, malgré le poids de l’histoire, il faut garder à l’esprit que la paix, si belle, et si chère à notre cœur, demeure on ne peut plus fragile.

2019 marquera le 80e anniversaire de l’évacuation des Alsaciens et Lorrains dans le Sud-Ouest. Le Comité de Jumelage accueillera à la mi-septembre une délégation alsacienne de Plobsheim. Une commémoration officielle et une exposition seront organisées en partenariat avec la municipalité.

En cette fin d’année, je souhaite que notre pays retrouve le calme, qu’une solution soit trouvée pour les plus démunis. En notre qualité d’élus locaux, nous restons à l’écoute des personnes en souffrance, afin de les accompagner dans leur vie quotidienne.

Malgré le contexte particulier, je veux tenter de vous donner des raisons d’espérer. Que cette nouvelle année conforte le bien vivre à Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt.

Jacques REIX