Jacques REIX, maire de Port-Sainte-Foy-et-Ponchapt

Chères concitoyennes, chers concitoyens,

 Dans mon précédent éditorial, j’évoquais la création ou la mutation d’entreprises dans notre commune, dont l’ouverture d’une importante unité de bricolage et de jardinage dans la zone d’activités des 4 Ormeaux. Après deux années de gestation où il a fallu défendre cet important dossier devant les instances départementales puis au Ministère du Commerce, l’ouverture de cet établissement est prévue le 22 novembre – contrairement à ce que pensaient certains esprits chagrins et pessimistes du Pays Foyen. Elle génère 30 emplois dont 18 en création et participe ainsi à la revitalisation de l’entrée de l’agglomération par l’avenue de Bordeaux en espérant que d’autres projets voient le jour rapidement. A ce titre, citons le projet de l’Union de Viticulteurs de Port-Sainte-Foy qui célèbrera en 2015 le 80ème anniversaire de la cave coopérative qui fut la première du département de la Dordogne. Pour l’occasion, d’importants travaux de rénovation seront réalisés.

Le bulletin annuel d’informations est en cours de rédaction. Vous y retrouverez tous les moments forts de la vie municipale et associative de cette année 2014.

Pour lutter plus efficacement contre l’incivisme et la délinquance qui ternissaient ponctuellement le bien-être de nos habitants, la commune s’était dotée en 2013 d’un système de vidéo protection pour le centre urbain, équipement pour lequel l’Etat avait participé au financement à hauteur de 80 %. Cet outil performant avait un double objectif : aider les forces de police et de gendarmerie dans leurs investigations mais aussi créer un effet dissuasif auprès d’éventuels délinquants. Déjà, au bout de quelques mois, nous avions pu constater une nette diminution de ces délits.

Le 8 octobre 2014, le Major Sébastien Lefebvre, Commandant la Communauté des brigades de gendarmerie de Vélines-Villefranche, venu présenter devant le Conseil Municipal un premier bilan sur la sécurité dans notre commune, a tenu à souligner le résultat sans précédent obtenu au cours de cette première année : à titre d’exemple, il a cité la baisse très forte des cambriolages dont le nombre est passé de 47 en 2012 à 7 en 2014. Certes, la vidéo protection ne couvre qu’une partie de la commune, et nous restons toujours confrontés à des cas isolés. La sécurité et la tranquillité publiques demeurent toujours au centre de nos préoccupations. Sachez que nous y veillons en entretenant un partenariat permanent entre élus locaux, police municipale et gendarmerie.

Bonne fin d’année à toutes et à tous.

Jacques REIX