Notre Nation se souvient de ceux qui se sont battus pour elle entre 1914 et 1918. Elle n’oublie pas ses enfants tombés au champ d’honneur sur tous les fronts, d’Orient et d’Occident. Elle n’oublie pas le sang versé par des soldats venus d’Outre Manche, d’Afrique, d’Asie, du Pacifique et d’Amérique. On croyait alors que c’était là la dernière guerre, « la der des der » comme on disait à l’époque. Et pourtant, en 1939, un deuxième conflit armé éclatait en Europe.

Aux lendemains de cette deuxième guerre mondiale et de la paix retrouvée, l’amitié franco-allemande fut enfin scellée, Après tant de déraison et de souffrances, le continent européen donnait au monde cet exemple sans équivalent dans l’Histoire : des Etats bâtissant, par-delà la diversité des langues et des coutumes, une communauté d’intérêts basée sur des valeurs de paix et de fraternité.

Pour ce 101ème anniversaire de la « Grande Guerre », dépôts de gerbes et allocutions se sont déroulées successivement devant les Monuments aux Morts de Ponchapt et de Port-Sainte-Foy.

A l’issue de cette cérémonie, M. Marcel DEL MASCHIO, ancien combattant d’Algérie, fut décoré de la médaille de reconnaissance de la nation.

Photos Joël Laborde