En cette journée du 8 juin 2020, les représentants du Comité bergeracois du Souvenir Français, la municipalité représentée par son Maire, Jacques Reix, et son premier adjoint Gilbert Sautreau, le président et les portes drapeaux de l’association des anciens combattants, ont rendu hommage aux soldats Morts pour la France au cours de la guerre d’Indochine de 1946 à 1954.
Ce fut l’occasion pour le Maire, d’évoquer le souvenir d’un jeune port-foyen, Fernand Coudert, alors caporal chef au 1er bataillon montagnard qui a trouvé la mort au combat à An Thuong dans le sud de l’Indochine le 24 janvier 1953. Il était né à Port-Sainte-Foy, rue des fleurs, le 20 août 1926.
« Devant ce Monument aux Morts, nous pensons avec respect à l’ensemble des soldats qui ont combattu dans cette lointaine péninsule indochinoise. Ce fut une guerre volontairement ignorée par une partie de la métropole, et qui est aujourd’hui presque oubliée. Pourtant, des milliers de soldats y ont sacrifié leur vie», a conclu Jacques Reix.
A l’issue de cette cérémonie, Frédéric Gonthier, président du Comité du Souvenir Français a décerné le diplôme d’honneur à la mairie de Port-Sainte-Foy-et-Ponchat.