dessin_bruler

Non, vous n’avez pas le droit de faire brûler vos déchets verts (feuilles mortes, branches d’arbres, résidus de débroussaillage…) dans votre jardin.

Règle générale

Les particuliers n’ont pas le droit de brûler leurs déchets ménagers à l’air libre.

Les déchets dits « verts » produits par les particuliers sont considérés comme des déchets ménagers.

À ce titre, il est notamment interdit de brûler dans son jardin :

l’herbe issue de la tonte de pelouse,

les feuilles mortes,

les résidus d’élagage,

les résidus de taille de haies et arbustes,

les résidus de débroussaillage,

les épluchures.

À savoir : les déchets verts doivent être déposés en déchetterie ou dans le cadre de la collecte sélective organisée par la commune de porte à porte (pour les personnes à mobilité réduite ou ne disposant d’aucune solution pour le transport à la déchetterie) . Ils peuvent également faire l’objet d’un compostage individuel.

Sanctions

Les services d’hygiène de la mairie peuvent être saisis lorsqu’une personne ne respecte pas l’interdiction.

Brûler ses déchets verts dans son jardin peut être puni d’une amende pouvant aller jusqu’à 450 €.

À noter : les voisins incommodés par les odeurs peuvent par ailleurs engager la responsabilité de l’auteur du brûlage pour nuisances olfactives.

Pourquoi une telle interdiction ?

pourquoi_001pourquoi_002 pourquoi_003 pourquoi_004 pourquoi_005 pourquoi_006 pourquoi_007

Un règlement national diffusé dans la presse locale