Cette élégante gabare de Dordogne qui portait le nom évocateur d’ « Espérance » attendait depuis plusieurs années, ancrée dans le bassin de Pont des Sables sur le canal des 2 mers, une hypothétique restauration après l’incendie qui l’avait endommagée au cours de l’été 2010.

L’association des gabariers de Port-Sainte-Foy, gestionnaire du musée de la batellerie, fut sollicitée pour se lancer dans cette aventure. Malheureusement, l’hiver particulièrement pluvieux ne fit qu’amplifier la dégradation.

Une ultime visite sur le port marmandais, fit renoncer les membres de l’association au projet. Dommage, car le quai de Port-Sainte-Foy aurait retrouvé l’image nostalgique des cartes postales d’antan quand la batellerie était en plein essor.

Mais ils ne renoncent pas à trouver un autre projet. L’espérance n’est pas un vain mot…

gabarre_ban

Les deux dernières gabares foyennes (fin des années 50).

gabarre_600