Théâtre

THÉÂTRE – COMÉDIE

« LES BELLES-SŒURS » PAR LES CAFÉ-THEAFFREUX

Créée en 1993, cette troupe de théâtre de Port-Ste-Foy et Ponchapt a donc tout juste (et déjà !) vingt ans, et nous présente son … 18ème spectacle.
Ayant débuté par de nombreuses représentations de café-théâtre-cabaret où de nombreux acteurs et actrices délirants se sont croisés, puis s’essayant au court-métrage de cinéma, ils se consacrent désormais le plus souvent au théâtre. Ils produisent dans notre région leurs savoureuses comédies caustiques, que l’on appelle aujourd’hui « comédies de mœurs, tendance boulevard ».
Un choix assumé, puisqu’il permet d’apporter un rire franc mais qui laisse rêveur.
Ils ont donc alterné au fil des ans leurs propres créations ainsi que de nombreuses interprétations (citons : « Quai des rhumes » ou « un petit jeu sans conséquence »). Quant à leur dernière prestation (« le béret de la tortue » de Jean Dell et Gérald Sibleyras), qui avait débuté dés le mois d’avril 2012, dans une mise en scène de Gilles Guignard, et ne s’est terminée que fin novembre … pour cause de succès.
Au vu de la durée inhabituelle consacrée à ce spectacle, il a donc fallu aux « Café-Théâffreux » chercher très vite une nouvelle pièce et enchaîner aussitôt les premières répétitions afin de se retrouver dans le bon « timing » !…
Voici donc que se profile cette même troupe ( Patrick Durand, Huguette Couquiaud, Didier Guignard, Elisabeth Saumande, Françoise Durand et Daniel Poncin) à laquelle se sont joints une nouvelle actrice (Mireille Beney) et un responsable sonorisation-éclairage (Jean-François Véret) pour interpréter « Les belles-sœurs » une comédie très caustique d’Eric Assous, dans laquelle Francky, dirigeant une petite entreprise, a invité ses deux frères et leurs épouses dans la maison de banlieue où il vient d’emménager avec sa femme Nicole. Cette dernière a pris l’initiative d’inviter également Talia, la secrétaire de son mari. La venue de cette jeune femme va semer le trouble : En effet, Yvan, avocat, et David, dentiste, semblent la connaître également. Grâce aux belles-sœurs, de fil en aiguille, le dîner de famille vire au jeu de massacre. Pour notre plus grand plaisir !…
Suite au succès de Lamothe-Montravel, de Massugas et dernièrement de St-avit de Soulège , le bouche à oreille ainsi que la curiosité de nouveaux organisateurs font que leur périple s’allonge au fur et à mesure des représentations. Ce doit être, me dit-on, un bon signe !…
Quant au texte, il nous semble que la petite revue de presse suivante se suffira à elle-même ! :
« Une comédie réjouissante. Les dialogues incisifs font mouche. » Première.fr ; « Une comédie humaine des plus réjouissantes. » Télérama ; « L’humour allègrement vachard d’Eric Assous fait merveille. » Paris Match ; « Une très bonne comédie de mœurs signée Eric Assous, et sa plus réussie. » Pariscope ; « On applaudit sans réserve cette comédie mêlée d’amertume. » Le Nouvel Observateur …
(Deux nominations et « Molière » du meilleur auteur en 2008. Prix « Raimu » 2007 de la meilleure comédie.)
Faisons en sorte de ne pas s’en priver !

PRATIQUE : 
Les « Café-Théâffreux » seront à PORT-STE-FOY et PONCHAPT, Salle des fêtes Jacques Prévert , le samedi 23 novembre 2013 à 21 Heures . (Prix des places : 5€)