Pour sa 9ème édition, « JAZZ SUR LES QUAIS » à Port-Sainte-Foy, a tenu toutes ses promesses.

Le célèbre trompettiste IRAKLI et les six musiciens de la nouvelle formation des Aristofans, sous la houlette du Briviste Serge Pendaries, ont conquis un public connaisseur mais qui ne se lasse jamais de la générosité de cette musique authentique, dans le plus grand respect des grands maîtres du genre.

Cette année 2018, placée dans le cadre du 300ème anniversaire de la Nouvelle Orléans, fut l’occasion de rendre un hommage particulier à Louis Armstrong.

Dans son discours d’ouverture, le maire, Jacques Reix, a tenu à rappeler qu’Irakli (c’est son nom de scène), avait fait la première partie de Louis Armstrong lors de son dernier concert donné en France, en 1965, au Palais des Sports de Paris.

Oscillant entre morceaux très doux, chaloupés et entre partitions scandées et rythmées, les musiciens ont largement conquis les 250 spectateurs présents sur les bords de la Dordogne ce vendredi soir, où l’on pouvait notamment apprécier, ancrée au bout de la cale, l’élégante silhouette de la gabare « Montravel », dernière acquisition du musée de la batellerie.

Quelques photos :